Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

  • : j'habiteacernay
  • j'habiteacernay
  • : Cernay dans le Haut Rhin et son actualité
  • Contact

présentation

DSC01817-copie-1.JPG       

 

J'habite à Cernay, j'y suis née, je m'y plais, c'est ma ville.

Je la regarde évoluer, grandir, changer, bouger. je la regarde vivre au travers de ses associations, de ses espaces culturels, de ses entreprises, de son équipe municipale, que j'ai rejointe récemment avec Christophe Meyer, Anne Eberlein, Jacques Muller et Joaquim Rodrigues.

Et j'en parle

Je parle aussi de  Steinbach, Uffholtz, Wattwiller, et pourquoi pas de toute la com'com dont Cernay fait maintenant partie depuis janvier 2013

mail: sylviereiff@orange.fr

Texte Libre

26 janvier 2015 1 26 /01 /janvier /2015 17:35
Belle FlambéeBelle FlambéeBelle Flambée

Chaque année Steinbach organise une très sympathique flambée de sapins.

L'ultime épilogue à Noël; un dernier plaisir offert aux enfants dans les traditions de Noël. Et ils étaient nombreux Dimanche soir pour assister à cette joyeuse et crépitante flambée. Arrivée avec des lumignons dans les mains pour se réchauffer, ils les ont troqué contre un verre de chocolat chaud. Les adultes ont opté pour le vin chaud, alors que petits et grands ont apprécié les pâtisseries. Vin chaud, pâtisseries et flambée était organisés par les conseillers municipaux et les pompiers. Cette manifestation familiale et convivale est toujours fort sympathique et surtout réconfortante au coeur de l'hiver.

Partager cet article

Published by Sylvie Reiff
commenter cet article
26 janvier 2015 1 26 /01 /janvier /2015 14:12
AgendaAgendaAgenda

Je l'ai regardé sous toutes les coutures, je l'ai scruté, je lui ai trouvé du bon et du moins bon.

Je parle de l'agenda de la ville qu'on a tous eu dans nos boîte aux lettres

Je commence par le moins bon, c'est ce qui a en fait retardé sa découverte: Voilà, depuis quelques années déjà je fais partie de la catégorie de personnes que les médias nomment, ménagère de plus de 50 ans. Or, les ménagères de plus de 50 ans, tous comme les ménagers (!) d'ailleurs, sont en pour la plus part atteint de presbytie. C'est à dire qu'il faut des lunettes pour voir de près. Moi j'y ajoute la myopie, et les deux ensemble fait que de toute façon on y voit de moins en moins. Et donc , c'est écrit petit dans l'agenda. Normal ce livret est plus proche de l'almanach que de l'agenda. En cherchant bien on y trouve tout: je fais rapidement la liste en commençant par le début, par l'éditorial du maire Michel Sordi: déjà ça commence, il faut que je décolle la page et que je m'approche de près pour lire: ( je n'utilise pas encore de loupe mais ça ne saurait tarder) qu'effectivement "cet agenda est plus qu'un simple semainier"...

Les pages de gauche sont réservées à la pub, il faut bien financer l'agenda. Il y a donc 23 pages de pub et 65 encarts.

Je continue : la page suivante est consacrée au conseil municipal et aux différentes permanences ( CRAV, UNIAT, Mission Locale, CPAM, Conciliatrice, Revivre, ADIL, SOS famille et d'autres), je tourne la page, c'est la page culture et déchets, plus loin, page 9, la jeunesse ( sauf les écoles, qui n'arrivent qu'à la page 49)

Ensuite on a tous les services publics, puis à la page 15, les cérémonies patriotiques. A partir de la page 16 et jusqu'à la page 33, il y a les associations. Dans ces pages sont intercalés le plan de la ville et plusieurs pages de pub. Puis viennent les renseignements pratiques un notaire, un huissier de justice ,un architecte et tous les métiers de la santé et pour finir les établissement scolaires et le social. On est à la page 53 intitulée album photo.

C'est là que commence l'agenda avec toutes une floppée de rubriques, un mémo personnel, des conseils et démarches administratifs, calendrier lunaire, la carte de France avec encore ses 22 régions, l'Europe, les gestes qui sauvent, et pour finir ce calepin de 80 pages, des adresses de sites internet.

Bref, il y a beaucoup de choses dedans, il faut des lunettes et il faut tourner beaucoup de pages pour trouver. Le mien est d'ailleurs déjà complètement explosé. Mais c'est quelque fois plus pratique pour trouver un nom de président d'association ou une adresse ou une info que de chercher sur internet. Sur www.ville-cernay.fr on trouve pas mal de choses. A ce propos, le site a été relooké,jetez y un coup d'oeil!

Bref, la partie de l'agenda qui m'interesse, c'est la partie hors agenda et hors pub!

Partager cet article

Published by Sylvie Reiff
commenter cet article
21 janvier 2015 3 21 /01 /janvier /2015 18:54
Trépidant début pour la 5ème semaine sans télé

Lundi soir, après une bonne soupe revigorante offerte par les bénévoles de l'association du Foyer de Steinbach, les premiers participants à cette semaine sans télé soit uen bonne centaine, se sont installés pour écouter le groupe "les orteils décollés".

Ils sont 5 musiciens. Il y a Manuel Poultier qui emmène sa troupe au son trépidant de sa clarinette, résolument entrainante, farouchement heureuse, en Klezmer, jazz ou musette, tango ou valse endiablée, rien ne l'arrête, il a à peine le temps de reprendre son souffle, que sa clarinette habitée l'emporte vers un autre morceau, une autre contrée loin à l'Est. Derrière lui, à côté de lui, il y a les guitaristes Landry Martin et Thierry Hermann, il y a Michel Hermann dont le tuba tempête, donne toute sa mesure, on ne sait pas trop si c'est l'instrument ou le musicien qui mène la danse enfin, il y a Andrzej Rytwinsky dont les doigts courent sans repos sur les boutons de son accordéons. Une très belle soirée, et sans conteste, une découverte musicale pour Steinbach.

La semaine sans télé s'est poursuivie mardi par la soirée familiale, une rencontre autour des jeux de société, mercredi soirée théâtre. La Cie Katha, propose son texte "poussière, poussières", qui raconte le quotidien du poilu au fond de sa tranchée. Pour ceux qui ne l'ont pas vu à l'Abri mémoire en juillet 2013 et enfin vendredi soirée conviviale, soirée auberge espagnole, la seule soirée qui est restée la même depuis les débuts de cette manifestation. IL faut venir avec un plat, chaud ou froid et des bonnes chaussures pour la promenade apéritive qui a lieu juste avant autour du village. Rendez vous à 19h

Partager cet article

Published by Sylvie Reiff
commenter cet article
20 janvier 2015 2 20 /01 /janvier /2015 18:33
Nouveau: L'alsacien gourmand

Quentin Jamesse a 21 ans depuis quelques jours. Il est originaire d'Ensisheim et CAP de cuisinier en poche ,a déjà bien roulé sa bosse. Suffisamment pour se sentir prêt à ouvrir son propre restaurant. Cuisinier de métier avec une spécialité pâtisserie et une formation en salle, il s'est associé avec un Arnaud Meister collègue cuisinier pour ouvrir le restaurant l'Alsacien Gourmand" rue Foch à Cernay.

Ouvert depuis début décembre, il s'est déjà forgé une petite réputation au point qu'il vaut mieux réserver, certains jours. "De plus les commentaires sur Tripadvisor sont excellent." et effectivement, les commentaires comme celui de Laurie: "Restaurant innovant, cadre moderne, le personnel est sympathique, et les burgers sont très bons ! Félicitations au chef !", il y en a déjà une bonne dizaine.

Quentin propose des produits frais, et du fait maison. Il fait lui-même le pain de ses hamburgers, qu'il a été obligé de multiplier après le succès des premiers. La carte, inscrite sur une immense ardoise qui tient sur tout le mur du fond, change régulièrement en fonction des arrivages. "J'ai déjà proposé 13 hamburgers différents." Mais il n'y pas que le hamburger, d'autres plats complètent la carte et tous les jours, il propose une formule retour de marché pour 12,90 avec le dessert, à choisir au comptoir.

Le restaurant est ouvert du matin 9h au soir à 18h du lundi au vendredi, le samedi de 10h à 15h. Il propose aussi des plats à emporter. "Ma devise, faire simple et bon. Travailler les produits frais et faire des produits maisons" ajoute Quentin qui annonce également une bonne nouvelle: tous les mardis, il offre 10% de réduction sur toutes les additions. Les nouveautés, les bons plans sont sur la page Facebook de l'Alsacien Gourmand.

Je me suis pour le moment, contentée de voir les hamburgers, déjà c'est pas mal et c'est copieux. L'endroit est sympa et le patron aussi, ça vaut le coup de tenter l'expérience du burger, même pour ceux qui sont anti burger: parce que, du pain frais, de la viande fraîchement hachée et cuite ce qu'il faut, une sauce maison et un peu de verdure, ça ne peut pas être mauvais

19 Rue du Marechal Foch, 68700 Cernay, France

+33 9 81 00 16 17,

Partager cet article

Published by Sylvie Reiff
commenter cet article
19 janvier 2015 1 19 /01 /janvier /2015 10:16
Devant les oeuvres, les discussions vont bon train, certaines interpellentDevant les oeuvres, les discussions vont bon train, certaines interpellent

Devant les oeuvres, les discussions vont bon train, certaines interpellent

Une très belle exposition truffée de nouveautés

Le vernissage de la 32ème édition du chevalet d'or a eu lieu samedi matin. Il est de tradition à ce moment là de récompenser les artistes qui sont destinataires d'une douzaine de prix. Ces prix ont été dévoilés au fur et à mesure de la présentation en directe de la salle d'exposition. Francis Stoffel professeur d'art à sa manière animée et imaginative, a présentées et décrites les oeuvres primées devant la caméra de Jean Jacques Joannes . Le public les a découvertes sur le grand écran de la salle de spectacle confortablement installé. Cette présentation a permis à tout un chacun de bien voir les oeuvres filmées par Jean Jacques Joannes,

Cette première innovation a d'entrée séduit le public. La seconde sera une visite nocturne jeudi soir. Les visiteurs pourront découvrir les oeuvres sous un autres angle, de nuit, à la lumière des lampes de poches. Enfin, à la médiathèque mardi soir, il y aura une démonstration de peinture à l'aquarelle en directe et sur grand écran, puis à l'Espace Grün, la projection de deux documentaires, l'un sur la cristallerie St Louis et l'autre sur la manufacture Zuber.

Comme chaque année, depuis que les artistes sont sélectionnés, le niveau artistique est excellent. D'autre part une belle place est faite aux jeunes talents qui trouvent au Chevalet d'or, une mise en valeur de leurs oeuvres et un public de connaisseurs. Public qui une fois de plus aura l'occasion de s'exprimer en votant pour son coup de coeur.

mercredi 21 janvier de 14 h à 18 h, samedi 24 janvier de 10 h à 18 h et dimanche 25 janvier de 10 h à 18 h nocturne jeudi à 20h30

Les lauréats et les partenaires du Chevalet d'Or

Les lauréats et les partenaires du Chevalet d'Or

Partager cet article

Published by Sylvie Reiff
commenter cet article
13 janvier 2015 2 13 /01 /janvier /2015 16:08

C'est devenu une tradition, je vous présente chaque année, la toute première fleur de mon jardin. N'ayant pas de perce neige, c'est un crocus qui donne la première couleur, le premier sourire à mon jardin. Je l'ai découvert ce matin, il est minuscule mais il est là, le voici....

Ma toute première fleur

Partager cet article

Published by Sylvie Reiff
commenter cet article
8 janvier 2015 4 08 /01 /janvier /2015 18:37
30 crèches30 crèches30 crèches

Institut Saint André plus de trente crèches exposées

Pour la troisième année, l'Institut propose une exposition de crèches. Il y en a bien plus de trente, de toutes tailles, de toute matière et d'origine très diverses. Elles ont été fabriquées à l'Institut, dans les groupes, proviennent de collections privées et de particuliers.
Il y a celle en bois brut, il y a celle en raku, celle en galets, celle en maîs, en laine bouillie, brodée sur un coussin, en patchwork, en provenance d'Amérique du Sud. On voit les principales, les plus grandes, puis en s’approchant on en découvre d'autres et encore d'autres. Une très belle exposition de crèches qui depuis l'épiphanie, le 6 janvier sont enfin complètes. Après l'enfant Jésus le 25, les rois mages, Melchior, Balthazar, et Gaspard sont arrivés le 6, suivant l'étoile jusqu'à Bethléem. L'exposition est visible jusqu'au dimanche 11 janvier de 14h à 17h à la chapelle, entrée par le bâtiment de l'administration. Une sympathique derniere visite du temps de Noël

Partager cet article

Published by Sylvie Reiff
commenter cet article
7 janvier 2015 3 07 /01 /janvier /2015 18:05
Félicitation Martine Koell

Martine Koell, Gestionnaire adjointe au chef d'établissement a été faite chevalier dans l'ordre des palmes académiques.

Martine Koell est gestionnaire, adjointe au chef d'établissement au collège René Cassin. Elle y a fait toute sa carrière après un premier poste au lycée Alfred Kastler de Guebwiller.
Elle est arrivée à Cernay en 1974 et passionnée par son métier, ne ménageant ni son temps ni son travail, elle a grimpé tout les échelon de sa carrière administrative. "J'ai failli abandonner l'une ou l'autre fois, il y a des hauts et des bas, comme partout mais j'ai été bien soutenue par les différents principaux d'établissement qui m'ont encouragé et poussé à persévérer." raconte-t-elle. "J'aime vraiment ce travail, il n'est pas routinier, on est proche des gens, professeurs ou parents, mais je ne compte pas mes heures."
Pour Martine et Robert Koell, son époux, lui-même agent au collège depuis de longues années et fait chevalier des palmes académiques, il y a un an, le collège est leur seconde maison. Ils ont eu deux garçons Valentin et Olivier et ont deux petites filles, Lilou et Elisa.
Isabelle Martin, principale du collège a remis les palmes à Martine Koell, lundi en fin de journée en présence de nombreux professeurs et des agents. Ce fut un moment fort, de joie pour Martine Koell et sa famille et pour tous ses collègues qui l'estiment beaucoup mais entaché de tristesse, lorsque la principale Isabelle Martin a annoncé son départ pour une période indéterminée.
Les félicitations et cadeaux et louanges ont comblé Martine Koell, les galettes des rois confectionnées par Christine Faivre chef des cuisines ont également contribué à ce moment de partage au premier jour de la rentrée.

Félicitation Martine Koell
Félicitation Martine Koell

Partager cet article

Published by Sylvie Reiff
commenter cet article
5 janvier 2015 1 05 /01 /janvier /2015 14:19
Une pluie de prix

dimanche après midi, à l'Espace Grün, a eu lieu une sympathique cérémonie de remise des prix.

Il y en a eu trois, les prix mis en jeu par les commerçants de la ville avec trois gros lots, 300 euros, 500 euros et 1000 euros en bons d'achats. Le gros lot a été gagné par Sylvie Dittner, dont le bulletin a été tiré au sort parmi les 25000 déposés dans les urnes des commerçants. De nombreux autres lots ont également été gagné directement chez les commerçants participants. Alain Dereux et Georges Kelchlin ont remis les prix ainsi que les prix aux gagnants du concours Playmobil. Jean Pierre Wipf présient de la FAc, assisté d'Anita Burger adjointe à la culture et en présence d'élus de la communes, adjoints et conseillers) a ensuite appelé les gagnants du concours de la forêt de Noël; Les gagnants ont été désignés par un jury et par le public. Les voici: catégorie associations et entreprises: Schizo espoir remporte le premier prix, le prix du public est attribué à l'association des jardins familiaux, dans la catégorie école c'est la CLIS B de l'école des Tilleuls qui gagne,Sébastien Weiss décroche le prix du jury. Je gagne le premier prix en catégorie individuel ( avec plein de cadeaus poinsetia, vin, une assiette souvenri de la ville, jeu de cartes et dipôme). Il y avait 23 sapins en tout, auxquels se sont rajoutés les sapins des commerçants 23 aussi. C'est Idélys toilettage ( rue Foch) qui a remporté le prix.

Et pour la seconde fois de la journée, apéro pour tout le monde.;;

"Mon beau sapin..... dépouillé de ses attraits par le vent et la pluie" il ne reste quasi plus rien sur sa face Nord

"Mon beau sapin..... dépouillé de ses attraits par le vent et la pluie" il ne reste quasi plus rien sur sa face Nord

Partager cet article

Published by Sylvie Reiff
commenter cet article
5 janvier 2015 1 05 /01 /janvier /2015 11:13
Les voeux du député maireLes voeux du député maire

Dimanche matin, comme chaque année, le député maire de Cernay invite à ses voeux, les forces vives de la ville, présidents d'association, commerçants, directeurs d'école etc... et des élus de tout le territoire, maires et autres élus voisins. Beaucoup de monde... accueilli personnellement par le maire et ses adjoints. un exercice de salutations et d'échanges de bon voeux entre chacun et qui se poursuit ensuite lors du verre de l'amitié. Un exercice souvent difficile, pour tout le monde hormis le maire, car inévitablement, au moment où on se dirige vers Paul pour le saluer, voilà Pierre qui vous fait la bise et Paul qui disparaît, lui-même happé par François. C'est un ballet qui s'arrête, non pas parce que vous avez réussi à saluer tout le monde et vice versa mais simplement parce qu'une conversation vous retient et que le temps file trop vite. Les invités ont également assisté au film de l'année, puis à la remise de la médaille de la ville à quelques citoyens méritants. Parmi eux, Alexis Blaser, 12 ans, champion de motocross,Valérie Meyer et Catherine Claudel pour leur présence, chaque jour, au carrefour de la rue Risler, aidant ainsi les écoliers à traverser la route en toute sécurité. Michel Xilliox, peintre, cheville ouvrière de la Société d’histoire de Cernay, qui participe activement à l’organisation du Chevalet d’or, Bernard Endenscheck, excusé et représenté par Joël Jousseaume,coresponsable de la communauté Emmaüs de Cernay, a été quant à lui honoré pour son dévouement auprès des compagnons, de 1960 à 1995, 5 jeunes du CCJ. D'autre part, Concetta Balland, Georges Martin, Charles Sieger et Jean-Paul Omeyer, ont été nommés maire-adjoints honoraires de Cernay.

Le député maire est également revenu sur les réalisations 2014 et sur les futurs investissements qui ne devront pas pâtir de la baisse des dotations de l'Etat. Parmi eux, la rénovation et l'agrandissement de l'hôpital, la construction d'une centaine de logements, l'installation d'une nouvelle usine... Un discours résolument optimiste , que ce soit pour Cernay, pour l'Alsace ou pour la France. Une cérémonie des voeux des plus classique pour le dessus du panier...

Le dessous (du panier), c'est à dire tout le monde est cordialement invité samedi prochain ( 10 janvier à partir de 17h15) à voir le film, à écouter le discours de Michel Sordi et à partager les galettes des rois ( avec fèves et couronnes) offertes par les pâtissiers de la ville

Les voeux du député maireLes voeux du député maire

Partager cet article

Published by Sylvie Reiff
commenter cet article

Articles

  • Belle Flambée
    Chaque année Steinbach organise une très sympathique flambée de sapins. L'ultime épilogue à Noël; un dernier plaisir offert aux enfants dans les traditions de Noël. Et ils étaient nombreux Dimanche soir pour assister à cette joyeuse et crépitante flambée....
  • Agenda
    Je l'ai regardé sous toutes les coutures, je l'ai scruté, je lui ai trouvé du bon et du moins bon. Je parle de l'agenda de la ville qu'on a tous eu dans nos boîte aux lettres Je commence par le moins bon, c'est ce qui a en fait retardé sa découverte:...
  • Trépidant début pour la 5ème semaine sans télé
    Lundi soir, après une bonne soupe revigorante offerte par les bénévoles de l'association du Foyer de Steinbach, les premiers participants à cette semaine sans télé soit uen bonne centaine, se sont installés pour écouter le groupe "les orteils décollés"....
  • Nouveau: L'alsacien gourmand
    Quentin Jamesse a 21 ans depuis quelques jours. Il est originaire d'Ensisheim et CAP de cuisinier en poche ,a déjà bien roulé sa bosse. Suffisamment pour se sentir prêt à ouvrir son propre restaurant. Cuisinier de métier avec une spécialité pâtisserie...
  • Le chevalet d'or
    Devant les oeuvres, les discussions vont bon train, certaines interpellent Une très belle exposition truffée de nouveautés Le vernissage de la 32ème édition du chevalet d'or a eu lieu samedi matin. Il est de tradition à ce moment là de récompenser les...
  • Ma toute première fleur
    C'est devenu une tradition, je vous présente chaque année, la toute première fleur de mon jardin. N'ayant pas de perce neige, c'est un crocus qui donne la première couleur, le premier sourire à mon jardin. Je l'ai découvert ce matin, il est minuscule...