Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : j'habiteacernay
  • j'habiteacernay
  • : Cernay dans le Haut Rhin et son actualité
  • Contact

présentation

DSC01817-copie-1.JPG       

 

J'habite à Cernay, j'y suis née, je m'y plais, c'est ma ville.

Je la regarde évoluer, grandir, changer, bouger. je la regarde vivre au travers de ses associations, de ses espaces culturels, de ses entreprises, de son équipe municipale, que j'ai rejointe récemment avec Christophe Meyer, Anne Eberlein, Jacques Muller et Joaquim Rodrigues.

Et j'en parle

Je parle aussi de  Steinbach, Uffholtz, Wattwiller, et pourquoi pas de toute la com'com dont Cernay fait maintenant partie depuis janvier 2013

mail: sylviereiff@orange.fr

Texte Libre

Archives

19 avril 2015 7 19 /04 /avril /2015 15:41

Actuellement dans les conseils municipaux, les taux d'imposition bougent, ça monte ou ça descend ou ça reste stable mais finalement après cette valse des taux, le contribuable , paiera plus, plus de taxe foncière et plus de taxe d'habitation avec le cumul des taux de la commune de la com'com et du département.

Mais je tiens quand même à souligner, que certains contribuables ont plus de chance que d'autre, ainsi il vaut mieux habiter Uffholtz qui va baisser ses taux qui sont déjà bien plus bas que ceux de Cernay où la part de la commune est de 9,53%, pour la taxe foncière et celle-ci ne baissera pas. Chez nos voisins, elle est de 9,17 et passera à 7,67 pour la taxe foncière. La taxe d'habitation baisse d'un point. Nous avons deux adjoints à la ville de Cernay qui sont donc bien aise d'habiter Uffholtz. A Wattwiller, baisse générale de 2 points! C'est encore mieux et maintien de la dotation aux associations, encore mieux que Cernay. Bravo à eux. Mais comment font-ils? Certes, ils n'ont ni centre hippique subventionné, ni salles de sport dernier cri à financer, ni salle culturelle sophistiquée. Ils ont un centre hippique privé et une salle multifonction, sportive, culturelle et musicale toute neuve. A Uffholtz aussi, il y a deux salles récemment rénovées. Oui mais, me direz vous, une ville comme Cernay revient plus chère que gérer un village, plus d'infrastructures, plus de rues et de ponts, plus d'écoles, plus d'associations, plus d'espaces verts, plus plus plus....et beaucoup plus d'habitants.

Partager cet article

Repost 0
Published by Sylvie Reiff
commenter cet article

commentaires

Articles

  • Chevalet d'Or , c'est ouvert
    Pas moins d'une centaine d'artistes, des choses vraiment interessantes à découvrir, des talents, des oeuvres techniquement réussies, des oeuvres d'exploration, du travail d'expression, des oeuvres impressionnantes, d'autres plus classiques, du figuratif,...
  • Adieu Jean Paul, repose en paix
    Il fabriquait le char de Cernay aux ateliers du carnaval de Mulhouse Hier, en fin de matinée, la nouvelle, consternante, déconcertante, incroyable s'est répandu dans Cernay, par SMS, par Facebook... Jean Paul Parisi est décédé le matin même emporté par...
  • C'est le printemps
    Un crocus le 28 janvier, dans mon jardin, c'est vraiment la toute première fois! Chaque année, je partage mon plaisir de découvrir la première fleur de printemps dans mon jardin. Je ne compte pas les viorne d'hiver, les héllébores, les mimosas, et autres...
  • Fêtes des anciens
    Elle a eu lieu samedi, 290 personnes ont répondu à l'invitation, 724 ont opté pour le cadeau de Noël, un panier garni. Avant le cadeau était destiné à tous, cette année, il est réservé à ceux qui ne viennent pas à la fête. Economies obligent. Il y avait...
  • astuce
    Voilà bientôt 50 ans que je fais des bredalas, avec ma mère et ma grand mère d'abord puis avec ma fille. Et voici qu'enfin, je découvre une astuce géniale pour étaler la pâte et surtout pour lui garder partout la même épaisseur. J'ai découvert cette astuce...
  • St Nicolas patron des écoliers
    Saint Nicolas avait donné rendez vous aux enfants des écoles de Cernay, le jour de sa fête, hier, sur la placette devant la mairie. Les enfants, accompagnés de leurs parents sont venus nombreux au point de bousculer St Nicolas et ses aides du Syndicat...